COURS D'HISTOIRE DE L'ART

"L'ANIMAL QUE DONC JE SUIS" I SESSION 1 I 18h I MAC VAL

stephane-thidetStéphane Thidet, "La Meute", Château des Ducs de Bretagne, Musée d'Histoire de Nantes, août 2009.

Ecole d'arts plastiques

Le 23/10/2018

Le temps des Lumières avait déconsidéré les non-humains, animaux et plantes, et niait leurs capacités cognitives. De telles pensées ne sont aujourd’hui plus tenables, à l’heure où toutes les formes d’existence, y compris les fleuves, font valoir leurs droits. Avec l’entrée dans l’ère de l’Anthropocène, une pleine conscience de l’interrelation entre les espèces invite à réévaluer la place de chacun. À l’instar de l’auteur Jean-Christophe Bailly ("Le Versant animal", Bayard, 2007), des artistes ont cherché à combattre les préjugés existants entre l’humain et l’animal, et à sortir ainsi de la suprématie humaine. "L’animal que donc je suis" est le titre d’une conférence prononcée par Jacques Derrida en 1997 et publiée à titre posthume en 2006 aux éditions Galilée.

Rapport ambivalent au sauvage

Plusieurs oeuvres à contreverses (Abel Abdessemed, Huang Yong Ping, Wim Delvoye) reproduisent à gros renforts symboliques des rapports de force qui s’exercent dans la société humaine. Mais il importe de s’interroger sur l’animalité dans ce qui nous constitue fondamentalement, dans notre rapport à l’environnement spatial et social : être au ras du sol, se faire vorace (Virginie Yassef et Julien Prévieux, "L’arbre", 2008), percevoir autrement l’espace, aiguiser les sens, se rassembler ou se diviser. Mais cette dimension instinctive et sensorielle est-elle compatible avec le format des expositions ou engage-t-elle une prise de risques maximale (Stéphane Thidet et la meute de loups dans le parc du Château des Ducs de Bretagne) ? Dans une tentative salutaire d’éducation, les dioramasces mises en scène de situations ou environnements factices (Kent Monkman), placées sous vitrine – ont par trop codifié et domestiqué notre rapport au sauvage.

Infos pratiques :

  • Lieu du cours :

    MAC VAL  I Musée d'Art Contemporain I Place de la Libération I 94400 I Vitry-sur-Seine


    Par Alexandra Fau, historienne de l’art et commissaire d’exposition
    Les mardis à 18h I Gratuit sur inscription
    Renseignements I stephanie.airaud@macval.fr
    Cours ouverts à tous et inscription recommandée pour la session entière
    reservation@macval.fr I 01 43 91 64 20
    Pensez à bien vérifier le lieu de chaque cours

Partager sur :

Facebook Twitter

Envoyer:

Envoyer
L M Me J V S D
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30