COURS D'HISTOIRE DE L'ART

"L'ANIMAL QUE DONC JE SUIS" I SESSION 1 I 18h I MAC VAL

arroyoEduardo Arroyo dit Eduardo GONZALES-RODRIGUEZ, "José-Maria Blanco au Bristish Museum", 1978, huile sur toile, 195x230cm © Adagp Paris et collection Carré d'Art. Musée d'art contemporain de Nîmes

Ecole d'arts plastiques

Le 13/11/2018

Le temps des Lumières avait déconsidéré les non-humains, animaux et plantes, et niait leurs capacités cognitives. De telles pensées ne sont aujourd’hui plus tenables, à l’heure où toutes les formes d’existence, y compris les fleuves, font valoir leurs droits. Avec l’entrée dans l’ère de l’Anthropocène, une pleine conscience de l’interrelation entre les espèces invite à réévaluer la place de chacun. À l’instar de l’auteur Jean-Christophe Bailly ("Le Versant animal", Bayard, 2007), des artistes ont cherché à combattre les préjugés existants entre l’humain et l’animal, et à sortir ainsi de la suprématie humaine. "L’animal que donc je suis" est le titre d’une conférence prononcée par Jacques Derrida en 1997 et publiée à titre posthume en 2006 aux éditions Galilée.

Visite de l’exposition Persona Grata

Persona Grata est un projet collectif du Musée national de l’histoire de l’immigration et du MAC VAL. Les deux musées s’associent dans un projet qui interroge la notion d’hospitalité à travers le prisme de la création contemporaine. Les deux institutions - un musée de société qui valorise
la création contemporaine et un musée d’art contemporain qui questionne les phénomènes de société – proposent ensemble Persona grata une exposition en deux lieux et une large programmation, dans laquelle les artistes abordent avec leurs propres vision et sensibilité toutes les dimensions de ce qui construit ou bouscule les notions d’accueil et d’altérité.

Infos pratiques :

Partager sur :

Facebook Twitter

Envoyer:

Envoyer
  Octobre 2018  
L M Me J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31